Ces fascinants buccins

Ils sont mes trésors des mers préférés.
Peut-être parce qu’ils sont de ma première cueillette, peut-être aussi parce qu’ils sont très fascinants. Je vous explique :
Un coquillage, même chez nos escargots terrestres, possède un opercule. Cette ouverture permet au mollusque de sortir pour se nourrir et se déplacer.
Chez les buccins, l’opercule peut être d’ouverture gauche ou droite.

Celui à ouverture gauche est plus commun. Il est sénestre, c’est-à-dire que les spires de la coquille s’enroulent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. whelk gaucheCette espèce particulière a acquis le nom de «lightning whelk» parce que les coquilles blanches des juvéniles ont des rayures marron châtain avec un motif en zigzag rappelant les éclairs.
On les trouve sur la côte sud-est des États-Unis, des rivages de la Caroline du Sud, jusqu’au Mexique.

 

 

 

Celui à ouverture droite, dextre, s’ouvre au sens des aiguilles d’une montre, est beaucoup plus rare donc plus coûteux si vous désirez en faire l’achat. Plus bosselé, on le nomme «knobbed whelk».whelk droit
Vous les retrouverez de Cape Cod au nord de la Floride.

 

 

 

 

Comment savoir si vous cueillez un gaucher ou un droitier : prenez-le (lorsqu’il est vide de son hôte) afin d’y insérer vos quatre doigts à l’intérieur, et le pouce à l’extérieur en pointant l’apex (pointe spiralée) vers le haut. Si c’est la main gauche qui fait pointer vers le haut, vous avez un gaucher en main.

Les buccins sont comestibles et très prisés par les pêcheurs et restaurateurs.

Arborant un arc-en-ciel de coloris allant du blanc, au gris au jaune, orangé et rosé, même le noir y est présent. Ces rois des mers peuvent mesurer jusqu’à 50 cm de longueur.
Certains sont troués, amincis par le vieillissement du ressac et que les années ont si bien façonné en œuvre d’art aussi épaissis par la calcification de l’effet de l’eau, du sel et du sable.

Les buccins pondent leurs œufs sous la forme de chapelet pouvant mesurer jusqu’à 1 km de long. Ces étranges chapelets demeurent en flottaison dans l’océan pendant plusieurs semaines.
Ils sont constitués de milliers de rondelles collées les unes à la suite des autres et reliées par un cordon et contenant chacune des centaines de bébés buccins qui formeront leur coquille à l’intérieur de la rondelle.

Chapelet de buccins

Utilisés pour la création de collier de wampum par les Autochtones et comme monnaie d’échange.
Ils se cueillent tous à marée basse après une tempête. Une collection sans fin…

Une réflexion sur “Ces fascinants buccins

  1. […] Et c’est là, que je cueille pour la première fois de ma vie, des buccins. Ces merveilleux coquillages qui deviendront mes préférés de tous. (voir mon article Ces fascinants buccins « The Lightning Whelk ») […]

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.